ménage-printemps-10-étapes

Les oiseaux chantent et le soleil brille, c’est le retour du printemps, symbole de renouveau où voici venu le temps de sortir notre plumeau !

À qui ne survient pas l’envie de changer de garde-robe, de réorganiser le bureau ou de retourner la boutique pour chasser la grisaille de l’hiver?

Tout ce remue-ménage permet d’accorder ce qui nous lasse avec les nouvelles humeurs de saison.

MAIS QU’EN EST-IL DE NOTRE COMMUNICATION? N’AURAIT-ELLE PAS AUSSI PRIS LA POUSSIÈRE?

Avec un planning bien rempli, il arrive bien souvent que notre communication soit mise de côté.
Pourtant, elle est le poumon de notre entreprise. Elle nous permet de faire vivre notre activité et de lui apporter de l’air frais. Il est donc important d’inclure à notre planning une routine de remise en question pour la faire perdurer et évoluer.

1. Selon le rythme de notre activité, choisissons la fréquence adéquate (une fois par trimestre/ mois/ saison…), peu importe laquelle, mais prenons notre calendrier et prévoyons à l’avance des plages horaires pour y réfléchir.

2. Organisons-nous pour anticiper les périodes creuses afin de lisser les demandes sur l’année :
Nous pouvons penser qu’une période de calme puisse être l’opportunité à saisir pour préparer de nouvelles campagnes de communication et relancer la machine au ralenti, mais ce n’est pourtant pas le moment idéal.

En effet, le retour d’une campagne peut mettre du temps et revenir comme un boomerang au moment où nous serons en plein jus. Mieux vaut donc anticiper en isolant sur notre planning ces périodes, afin de lancer les campagnes de manière à ce que les retombées ciblent au mieux les creux.

3. Identifions les périodes importantes de l’année sur lesquelles nous désirerions faire parler de nous (soldes, date anniversaire, événement, portes ouvertes…), puis notons dans le calendrier « contacter mon graphiste » au moins deux mois avant la date de cet événement (ou convenons avec lui du délai d’anticipation idéal).

Si nous ne le prévenons pas à l’avance et qu’il accepte tout de même de travailler pour nous car nous sommes un client sympa et fidèle, cela peut compromettre la maturité du projet fini ou augmenter le tarif si nous nous y prenons en dernière minute.

4. Vérifions le contenu informatif de notre site internet :
– correspond-il toujours avec nos derniers accomplissements? notre offre du moment? nos nouveaux objectifs? les tendances ?
– nos photos sont-elles à jour ou datent-elles de plus de deux ans? Sont-elles de bonne qualité? Pourrions-nous demander son avis à un photographe professionnel?

5. Étalons tous nos documents de communication sur une table :
– cartes de visite,
– plaquettes publicitaires,
– menus ou flyers,
– cartes de fidélité,
– factures,
– papier à lettres + enveloppes,
– emballages,
– affiches que nous utilisons pour les promotions de notre boutique,
– bandeaux de sites internet et couvertures de réseaux sociaux,
– ainsi que tous les supports en circulation qui permettent de faire parler de nous ou d’informer nos clients.

6. Vérifions l’homogénéité « graphique » de l’ensemble de ces supports de communication (seul ou accompagné de notre graphiste préféré), à savoir :
le même logo partout : (bannir toutes versions antérieures, même s’il nous faut nous débarrasser d’un paquet de cartes de visites, donnons-les à notre filleul de 6 ans qui adore déjà jouer au business man.
les mêmes polices d’écriture pour chaque support : ce n’est peut-être pas une question que nous nous posions avant, mais c’est une chose à laquelle penser maintenant. Afin d’être identifié comme une marque de caractère et donc « se démarquer », il est important que tout ce qui sort de la bouche de notre affaire ait une apparence reconnaissable. Pour que notre marque soit identifiée et reconnue, nous nous devons déjà d’être cohérents et (légèrement) redondants. Dès maintenant, choisissons avec notre graphiste deux polices d’écritures, en cohérence avec notre logo et adaptées à nos besoins courants et autonomes (correspondances, affichage de nos articles sur le blog, publicité sur le lieu de vente…).
les mêmes codes couleur
les mêmes discours. Cohérence : prix, offres, slogans, coordonnées…

7. Recensons tout ce qui n’est pas cohérent , comment le modifier et surtout programmons immédiatement quand prendre rendez-vous avec notre graphiste pour passer réellement aux modifications.

8. Profitons-en pour lui demander d’établire une charte graphique afin d’éviter les mauvaises utilisations de notre identité visuelle et de préserver la cohérence de tous nos documents de communication à l’avenir (quel que soit le pro de la com avec qui nous travaillerons).

9. Décidons une bonne fois pour toutes un budget à allouer par an pour notre communication en fonction du nombre d’événements à promouvoir, des nouveaux plans d’attaque qui nous trottent dans la tête et des réimpressions (renouvellement des flyers par exemple). Une fois encore, consulter des professionnels de la communication comme notre graphiste, développeur, attaché de presse, community manager et notre imprimeur peuvent être de bon conseil afin de rester réaliste dans les gammes de budgets à prévoir et d’être aidé pour déterminer quels sont réellement nos besoins.

Ce n’est pas une décision facile à prendre quand notre budget est serré. Si nous avons plutôt tendance à économiser en priorité sur le budget communication, c’est bien là qu’il faut au contraire oser ouvrir les vannes, car même si nous avons une fidèle clientèle, nous ne sommes jamais à l’abri des stratégies de la concurrence et surtout c’est le seul moyen de faire venir régulièrement de nouveaux clients pour rattraper cet argent qui nous manque.

10. Pour finir, établissons un plan d’éventuelles améliorations qui pourraient être faites dans l’idéal :
nouvelles campagnes, nouveaux lieux de distribution de flyers, optimisation de l’ergonomie du site internet, ajout de compléments d’informations et modernisation de tous les documents existants, …
Et répartissons celles-ci sur l’ (les) année(s), grâce au budget que nous nous sommes octroyé précédemment et aux bons conseils des professionnels de la communication qui nous entourent.

Si vous souhaitez dès maintenant faire un ménage de printemps dans votre communication, contactez-moi (et je vous présenterai mes chiffons) !

logo-mt-signature-bleu-web100x100

Ménage de printemps dans votre communication en 10 étapes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *